• Chapitre V : La Chasse à l’homme...

    Chapitre V : La Chasse à l’homme...

     

    De La Grande métrople des Grands Lacs, partaient de nombreux hommes en armes en direction de la jungle, de la forêt avec comme objectif la capture des passagers en provenance du royaume des Enfants.

    Les soldats avaient reçu l’ordre de bruler tous les villages, et de détruire tout ce qui pouvait servir d’abris à des fugitifs…

    Des colonnes de fumée montaient de la forêt, le ciel devenait sombre malgré la journée ensoleillée…

    Les villageois étaient embarqués de force sur des vaisseaux en partance vers les colonies minières sur d’autres planètes.

     

    Le commandant W. restait dans la salle de commandement du palais, et semblait impatient de retrouver la trace des fugitifs !

    -« Bon alors, que font mes troupes, ils les trouvent ou pas !!!? Je veux les attraper le plus vite possible !!!».

    Le notable de cette ville restait à ses côtés sans rien dire, occupé à calculer les bénéfices sur les ventes d’esclaves aux propriétaires des mines !

     

    Cette Grande métropole s’étendait sur des kilomètres avec un centre ville érigée en véritable forteresse, et interdite. Une muraille de plus de 10 mètres de haute et épaisse de 4 séparait le quartier du Palais du reste de la ville.

    C’est dans ce quartier que résidait les troupes du directeur de la colonie à la solde du parti du Renouveau du Libre Échange.<o:p></o:p>

     

    En dehors de ce périmètre la majorité des habitants de la ville travaillent pour la compagnie Forestière. Cette grande firme emploi les hommes pour couper du bois dans la forêt et la jungle pour le vendre à des usines, ou d’autres planètes. Malgré la loi prise par la Grande Assemblée  pour stopper la déforestation, l’ensemble des usines appartenant ou assujettie aux idées du  parti du Renouveau du Libre Échange ont continué les coupes d’arbres.

     

    Mais dans beaucoup de région de l’Astre Mère, des jeunes et des enfants ont pris les armes, et sont entrés en clandestinité. Au début ils ne faisaient que des sabotages en entrant au cœur des exploitations forestières. Mais très  vite l’escalade de la violence à transformer ces confrontations entre les soldats et les jeunes défenseurs de la forêt en véritable conflits armés et sanglants !

     

    C’est à partir de ce moment là que ces rebelles écologistes se sont tournés vers le Royaume des Enfants pour demander de l’aide. Certaines colonies ont été contraintes à réduire leur production de bois, condamnés à replanter en raison de l’intervention de la Grande Assemblée. Cette haute autorité soutenue par de nombreux états et colonies sur les planètes a fait pression en instaurant l’embargo économique contre les contrevenants à la règle, la loi de protection de l’environnement…

     

    Malek s’approcha de Thomas dont le regard resté figé en direction de la liane qu’avait utilisé cette jeune femme, et qui continuait de se balancer lentement.<o:p></o:p>

    -«  que dis tu Thomas ? as-tu vu quelque chose ? » demanda Malek en s’avançant vers le journaliste.

    Thomas se retourna brusquement vers le guide, le regarda dans les yeux et s’exclama :

    -« J’ai vu un ange ! Il m’a parlé et s’est envolé ! »

    Malek regarda surpris son interlocuteur.

    Malek leva la main et l’approcha du front de Thomas :

    -« Je crois que le climat tropical ne vous va pas bien du tout Monsieur. Allongez vous un instant, nous rejoindrons les autres ensuite… »

    -« Mais non, je vais très bien, j’ai simplement rencontré la première autochtone  qui vit dans ces arbres ! » dit le journaliste.

     

    Malek sourit et entraina Thomas vers l’extérieur de la cabane.

     

    Depuis la passerelle de bois suspendue au milieu de cette immense forêt, une véritable ville se tenait devant eux. Des hommes et des femmes allaient et venaient sur les ponts suspendus d’un arbre à l’autre. Parfois des jeunes armés de fusils mitrailleurs et d’arcs entraient ou sortaient de village suspendu.

    Malek observait le journaliste qui regardait attentivement cette ville très spéciale. Le guide expliqua :

    -« Vous voyez ces gens ont fui la ville pour s’installer ici avec les enfants rebelles, et ils ont construit une  cité au cœur de ces grands arbres. Nous sommes chez le peuple de la forêt. Les soldats et le directeur de cette colonie leur ont déclaré la guerre. Ils vont nous aider à remonter vers la Grande Métropole. Mais le voyage s’annonce périlleux. Les autres sont déjà en bas, dans la grande salle du Conseil… » . Il n’avait pas fini sa phrase lorsqu’il vit Thomas se jeter vers une liane et partir dans le vide en direction d’une passerelle…

    Lorsque le journaliste l’agrippa, il s’écria :

    -«  Je la vois, elle est là bas !!!!!!!!!!!!!!!! »

    Malek observa plus attentivement en direction de la passerelle, et il crût reconnaître la jeune femme qu’il avait aperçu en arrivant dans la case de Thomas…

     

    Le journaliste continuait de tenir sa liane très fort, et de voler en direction de la passerelle où se trouvait Maureen. Cette dernière marchait sur un pont de bois sans se soucier de la présence du journaliste dans les airs, accroché à cette liane.

    Soudain le bruit d’un déchirement parcouru la tige végétale, et raisonna dans la cité…La jeune femme sursauta et se retourna vers le bruit !


    Elle aperçut notre citadin toujours suspendu, et s’écria :

    -« Lâchez la liane, vous allez tomber !!!!!!!!!!!!! »...

    A Suivre....

    « Sitting Bull...Réchauffement de la planéte.... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :