• Chapitre VI : Un Royaume à reconstruire…(suite)

    Chapitre VI : Un Royaume à reconstruire…(suite)

     

    Assis sur son siège, Géraldine regardait l’espace infini, les étoiles au travers du hublot de la navette. Bientôt elle serait au Royaume des Enfants. Au loin elle regardait s’éloigner l’Astre Mère…

    A côté d’elle dans tous l’habitacle de l’aéronef se trouvait des cartons, des caisses, du matériel médical, des vivres…et dans la soute des matériaux de construction…

    Soudain une voix retentit :

    -« Mademoiselle, nous allons bientôt arriver au Royaume des Enfants. Je vais contacter leur centre de communication pour les avertir de votre arrivée… »

    Géraldine était si contente de retrouver Thomas qu’elle n’avait pas vu depuis plusieurs jours. Elle s’imaginait qu’il aurait sûrement énormément de choses à lui raconter. Elle espérait surtout qu’il n’aurait pas été blessé durant l’attaque.

    Dans la cabine de pilotage, le pilote et son copilote continuaient de surveiller les écrans de contrôle ainsi que les voyants du tableau de bord.

    Le pilote s’adressa à la base du Royaume des Enfants :

    -« Vol spatial en approche du Royaume des Enfants, navette 9-09-99 au centre de control du Royaume, répondez…. »

    Une voix répondit au pilote au travers des hauts parleurs dans la cabine :

    -« Ici le centre de contrôle du Royaume des Enfants, votre arrivée n’était pas prévue avant plusieurs heures, ici le responsable du spatioport de la base. Je dois m’assurer que l’aire d’atterrissage prévue est en état et qu’aucun danger ne trouve encore sur la piste…veuillez patientez et attendre nos instructions. »

    Le copilote sortit d’un tiroir la carte magnétique du plan du spatioport du Royaume des Enfants. Il introduisit dans l’ordinateur de bord, et le schéma de la base s’afficha sur l’écran du tableau de bord de la navette.

    -« D’après nos dernière informations, sur les trois aires d’atterrissage, il n’en reste plus qu’une en état. Les autres ont été endommagé durant l’attaque que le Royaume a subi, mon commandant…Notre trajectoire actuelle nous permettrait d’atterrir sur l’aire N°1 et N°3. Pour accéder à l’aire N°2, il nous faudrait modifier notre plan d’approche du Royaume. Mais nous ne savons pas laquelle des pistes est en état. » dit le copilote.

    -« Bien, ralentissons notre allure afin de pouvoir modifier notre trajectoire à temps si nécessaire. Je réduis la puissance des réacteurs d’un niveau… »

    Soudain la voix dans les hauts parleurs retentit à nouveau :

    -« Ici le centre de contrôle du spatioport, veuillez préparer votre approche pour l’aire N°3 et vous irez vous positionner près du hangar en bout de piste pour le déchargement du matériel… »

    -« …Navette à la base, nous avons une passagère à bord qui n’a pas pu monter dans le cargo par manque de place. Le deuxième cargo a pris du retard au départ de l’Astre Mère et arrivera avec les secouristes dans un peu plus d’une heure… » répondit le pilote.

    -« Veuillez nous communiquer son numéro d’autorisation d’entrée sur le territoire du Royaume… » demanda le centre de communication du spatioport.

    Le copilote sortit le carnet d’enregistrement des passagers et répondit :

    -«  son numéro est le 29A 1970 en qualité d’invité, invitation émise par le Roi des Enfants lui-même au nom du journal Universal Pacific Time…. »

    La voix l’interrompit :

    -« Ah ! oui, je l’ai sur la liste avec le journaliste Thomas ARAVIS c’est exact ! Donc, vous ferez un arrêt au spatioport et ensuite vous gagnerez le hangar pour décharger tous le matériel.  Une voiture de service vous guidera après avoir laissé descendre l’invité, vous n’aurez qu’à la suivre. Nous prévenons les hôtesses d’accueil de votre arrivée. Terminé. »

     

    Le pilote et le copilote rangeaient la cabine en vue de l’atterrissage. Puis ils se rassirent aux commandes de l’aéronef. Le pilote augmenta la puissance des réacteurs tandis que le copilote vérifiait sur l’écran de contrôle que l’appareil prenait la bonne trajectoire.

    Sur la base du Royaume des Enfants, les hôtesses d’accueil préparait l’arrivée de Géraldine, la fiancée du journaliste.

    Dans le Grand Bâtiment, un jeune homme entra précipitamment dans la salle du grand ordinateur pour prévenir le Roi des Enfants.

    -« Mais où vas-tu si vite, jeune homme ? «  demanda le roi.

    -« euh !...voilà, une première navette vient d’arriver….. », le messager reprenait son souffle…quand il fut interrompu :

    -tu ne vas pas te mettre dans cet état à l’arrivée de chaque vaisseau cargo en provenance de l’Astre Mère mon garçon ! » s’exclama la voix du Grand Ordinateur.

    -« mais non, mais c’est qu’il y a une passagère, une certaine Géraldine… »

    -« oui, je sais ! la fiancée de notre journaliste. Je suis au courant, elle m’avait envoyé un message pour prévenir de son arrivée. » dit le Roi.

    La voix de l’ordinateur demanda :

    -« dois-je enclencher la procédure d’accueil des invités… ? »

    -« Au diable, les procédures ! Jeunes homme vous irez chercher cette jeune femme au spatioport et reviendrez directement ici » s’écria le Roi, puis il ajouta sur ton ironique en regardant l’ordinateur :-« et sans passer par la case de l’hôtel…pour une fois. Je veux la rencontrer avant la prochaine réunion de l’Assemblée Générale des représentants !»

    Pendant ce temps, la navette spatiale arrivait à vitesse réduite au spatioport.

    Le pilote et le copilote étaient au manœuvre et veiller à faire un atterrissage en douceur.

    Dans la cabine, Géraldine avait rangé ses affaires et attendait que le vaisseau se pose. Elle regardait attentivement à travers son hublot les restes des bâtiments qui composaient le Royaume des Enfants.

    Une petite secousse secoua la navette Au moment où elle toucha le sol avec ses pieds. Le copilote entra dans le compartiment des passagers et indiqua à sa passagère la sortie.

    -«  Au revoir Mademoiselle, veuillez passer un bon séjour parmi les enfants ! Attendez que la porte soit complètement ouverte et que l’escalier soit entièrement déployé avant de sortir.

    Le copilote regagna son poste de pilotage tandis que Géraldine s’avançait vers la porte indiquée. Elle se déverrouilla, et le panneau s’ouvrit lentement pendant que l’escalier sortait en direction du sol.

    Après quelques minutes, la passagère put s’engager et descendre du vaisseau spatial. En bas, deux hôtesses et jeune homme attendaient déjà.

    Quand elle arriva à la dernière marche, le jeune homme s’avança et dit :

    -« Bienvenue Mademoiselle, j’ai été chargé par le Roi des Enfants de vous accueillir et de vous accompagner jusqu’à son bâtiment…

    -« ..son château, vous voulez dire ? » demanda Géraldine

    -« hum !....heu non, notre roi n’a pas de château ici ! ce titre ce sont les enfants qui lui ont donné. Veuillez me suivre s’il vous plait…»

    Le garçon partit en direction du Grand Bâtiment suivi par l’invitée. Ils passèrent devant l’hôtel, et continuèrent leur chemin. Ils entrèrent dans le hall et se dirigèrent directement vers la salle du Grand Ordinateur. La porte s’ouvrit dès qu’ils arrivèrent devant la porte.

    -« Bienvenue au Royaume des Enfants ! Entrez et asseyez vous ! » dit l’ordinateur.

    Le Roi s’avança vers la jeune femme et demanda :

    -« avez-vous apporté la carte mémoire dont vous m’avez parlé dans votre message? Racontez moi comment vous l’avez eu … »

    Géraldine ouvrit son sac et fouilla dedans pour en sortir une boite métallique. Elle la posa sur la table et dit :

    -« Comme je vous l’ai dit je l’ai trouvé par hasard. Un soir mon père venait de recevoir des personnalités politiques du Parti du Renouveau, des chefs d’entreprises, des responsables de colonies. Parmi eux se trouvait un homme qu’il me semblait avoir déjà vu, mais impossible à me rappeler où et comment. A la fin du repas, je suis me mettre au calme dans le bureau de la maison. Sur la table basse devant le canapé se trouvait cette boite. Je l’ai prise et je suis allé dans ma chambre.

    La boite métallique brillait et en entendait quelque chose bougeait à l’intérieur. Je l’ai ouverte et dedans se trouvait une carte mémoire. J’ai allumé mon ordinateur et j’ai connecté la carte mémoire.

    Dessus se trouvait des tas de fichiers que je n’arrivais pas ouvrir et des dossiers d’images aussi. C’était le fichier des membres du Parti du Renouveau. En fouillant, parmi les fiches d’adhérent de ce parti, j’ai trouvé qui était l’homme que j’avais vu. Il s’agit du responsable de la sécurité de <st1:personname productid="la Grande Assemblée" w:st="on"><st1:personname productid="La Grande" w:st="on">la Grande</st1:personname> Assemblée</st1:personname>… »

    -« Ils ont déjà réussi à introduire des hommes à eux au sein du Grand Parlement. Là où je dois prononcer le prochain discours. Et un de leur meilleur mercenaire viens d’attaquer notre Royaume. Mais que prépare-t-il ? » dit le Roi des Enfants.

     

     

    …à suivre…

    « L'Indien Blanc...Ma muse virtuelle… »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :