• Claude....

    Claude…

     

    Ce matin malgré la présence d’un grand soleil d’été,

    Ses rayons n’arrivaient pas à réchauffer la ville du Pradet.

    Ce matin est un jour très particulier, triste et assombri,

    Hier soir un homme important de cette cité est parti.

     

    Depuis des mois, avec courage, il s’est battu et a lutté,

    Mais malheureusement, c’est la maladie qui a gagné.

    Aujourd’hui, les habitants ont tous les yeux rougis,

    La nouvelle a affecté tous les gens dès qu’ils ont appris.

     

    Cet homme était le Maire, une personne très appréciée,

    Il avait mis son cœur au service de la cité durant des années.

    Ce matin les perruches du Parc Cravéro ne chantaient plus,

    Elles aussi venaient d’apprendre la triste nouvelle et se sont tues.

     

    Dans la grande demeure du Parc, les employés étaient bouleversés,

    Ils venaient de perdre un Maire, un ami, un être humain très apprécié.

    Ce matin d’été semblait se rapprocher d’un triste matin d’hiver froid et glacé,

    Chacun se souvenait d’instants partagés avec celui qui brutalement nous a quittés.

     

    Ce matin au-dessus de la porte d’entrée principale de notre Mairie du Pradet,

    Les drapeaux sont en bernes sous ce soleil qui ne parvient pas à nous réchauffer…

     

    Jean François LOUBET

    « Edgar Morin....Jean Rostand... »

  • Commentaires

    1
    jflou83 Profil de jflou83
    Jeudi 26 Juillet 2012 à 20:31
    Poème en hommage à Monsieur Claude MESANGROAS, Maire du Pradet (Var,83220) décédé ce Mercredi 25 juillet 2012....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :