• L'Homme être sociable ou pas dans un monde ultra-libéral!

    Depuis la nuit des temps l'Homme a vécu en société organisée, en groupe, en clan, en tribu...

    Les êtres humains ont depuis toujours ont ressenti le besoin de vivre en groupe, en société. De cette façon, l'individu avait le sentiment d'appartenir à une famille, un clan ayant des règles et une hierarchie. De cette façon aussi l'individu avec ses proches se sentaient en sécurité.

    A travers l'histoire, ces différentes communautés ont évoluer, prospérer ou non. Ensuite, les échanges entre les différentes familles et clan ont permis de développer ces sociétés. Les guerres ont permis aussi à certains de dominer, de vaincre, de conquérir! Ces hommes étaient attachés à leur culture, à leur territoire...

    Peu à peu, l'homme s'est écarté de ce besoin d'appartenance à un groupe pour se consacrer à son épanouïssement individuel. Les rapports avec les autres devenant un sujet de second plan, les aspects de l'identité culturelle étant devenus diffus dans une culture artificielle, ces groupes humains ont peu à peu éclatés.

    Les conditions de paix nouvelles ont permis à ces individus de se consacrer à leur épanouissement propre. Le sentiment de sécurité a également favorisé l'émergence de nouvelles activités et surtout générer de nouvelles sources de richesses. Ainsi, les hommes ont découvert qu'ils n'avaient plus besoin du groupe ou de la famille pour exister et pour vivre!

    Les intérêts pour les biens matériels se sont accrus, et très vite (au regard de l'histoire de l'humanité) ces nouveaux hommes ont accepté ce changement dans l'échelle des valeurs!

    L'Homme, l'Être Humain, pour la première fois de l'histoire, ne se trouvait plus au sommet de la pyramide des valeurs. Ce dernier, remplacé par la valeur richesse, a vu ses dernières années, de nombreux principes et régles de vie en communauté disparaître au profit de régles individualistes! L'autre est donc peu à peu devenu un élément du décor, ou un simple faire valoir pour défendre et valoriser ses aspirations personnelles.

    C'est ainsi que un être sociable est devenu lentement un être individualiste et égocentrique!

    Ces nouveaux êtres humains ont un environnement humain restreint, préférant communiquer avec des être artificiels et soumis . Les relations ont remplacé les amis ou la famille, et surtout ils acceptent les nouvelles régles du jeu, à savoir que peu importe ce qu'il arrive aux autres du moment que cela n'entache pas leur propre vie ou leur carrière!!!

    Alors contre sa nature, l'Homme moderne évolue devenant peu à peu, un individu capable de tout pour sa survie. La solidarité, l'égalité devenant des souvenirs diffus, ces nouveaux êtres oublient le passé.

    La valeur matérielle a suplanté ainsi la valeur être vivant, l'Homme supérieur en bien et en mal poursuit sa déshumanisation...

    L'Humanité est un tout, multiculturel, ce n'est pas seulement une simple addition d'individualités ou de quotas ou de compte en banque!!!! La diversité est la base de sa richesse et de sa force et l'uniformisation est un facteur destructeur de cette Humanité!

    En devenant individualiste, l'Homme scie peu à peu la branche sur laquelle il est assis!!!!

     

     

    « L'Américanisation de La France....Constat inquiétant! »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :