• L’I.U.T. Gestion des Entreprises et Administration:....

    L’I.U.T. Gestion des Entreprises et Administration :

     

    De 1994 à 1996, je suis allé à l’IUT de La Garde.

    Après 3 ans d’interruption, il m’a donc fallu me remettre aux mathématiques, à l’Economie et je découvrais la comptabilité et le marketing…J'ai donc du ressortir ma calculatrice...

    Le fonctionnement était complètement différent de ce que j’avais pu connaître en faculté de Droit…Il y avait des cours en amphi mais aussi des TD en petits groupes.

    La grosse différence également était qu’à cette période, le directeur de l’IUT n’était autre que mon père et donc plus question de sécher un cours ou de passer son temps à la cafétéria à débattre et refaire le monde avec les professeurs ou d’autres étudiants !!!

    Le moindre de mes gestes étaient rapportés et connus de mon père bien avant la fin de la journée et mon retour à la maison !

    C’est alors que se passa quelque chose d’inattendu dès la première année en GEA !

    Sans que je me présente aux élections de délégués, mes camarades d’amphithéâtre me désignèrent pour les représenter au Conseil d’Administration de l’IUT. Sans doute en raison de mon âge car je faisais partie des étudiants les plus vieux, ou mon expérience de militant, ou simplement car mes liens de parenté avec le responsable de l’IUT permettrait de négocier et de mieux défendre nos intérêts…

    Je pris ce rôle très au sérieux et je décidais d’appliquer certains principes appris aux Francas pour faire vivre de la manière la plus démocratique cette promotion. Je proposais donc à chaque délégué de groupe de faire des réunions régulières afin de savoir et de connaître les besoins et les attentes de chacun de mes camarades de promo…

    Après quelques mois, je me rendis compte que certains professeurs ne voyaient pas d’un très bon œil que le fils du Directeur de l’I.U.T. soit un délégué actif et très attentif à tout ce qui se déroulait dans ce département…

    Au cours de la première année, un projet pour modifier le statut des I.U.T. fut décidé par le ministère de l’éducation sous la direction du Premier Ministre E. Balladur, remettant en cause l’indépendance et l’autonomie de ces Institut Universitaire de Technologie.

    Un soir mon père vint me parler dans ma chambre après les cours, et m’expliqua la portée de la réforme que le gouvernement voulait mettre en place avec toutes les conséquences que cela pourrait avoir sur la qualité des cours et sur les moyens financier mis à disposition des I.U.T.

    Il m’indiqua qu’en tant que Directeur, officiellement il ne pourrait pas approuver un mouvement de grève mais il me donna suffisamment d’éléments et d’informations pour que je puisse m’occuper d’alerter les représentants des autres départements de l’I.U.T…

    Ainsi je me retrouvais à la tête du mouvement en GEA, au grand dam de certains enseignants, très vite le mouvement gagna les autres départements de l’IUT…A cette époque, il n’y avait pas internet encore et donc nous étions en contact avec les autres IUT par téléphone…L’IUT de La GARDE et de La Rochelle furent donc les deux premiers IUT à se mettre en grève !!!

    Durant ce mouvement, il a fallu que je me défende contre les professeurs qui trouvaient anormal que le fils du directeur soit parmi les meneurs du mouvement…mais heureusement beaucoup d’autres enseignants soutenaient ma démarche et le fait que j’avais tout à fait le droit d’être un citoyen comme les autres…

    Ce qui fut comique durant ce mouvement de grève, c’est lorsque mon père venait négocier avec nous en amphithéâtre pour la reprise des cours et que je me trouvais parmi les  délégués des promotions…Devant les autres étudiants, nous devions faire croire qu’il n’y avait aucune connivence entre nous…et mon père et moi avons été de bons acteurs, car personne n’a su que les informations et les textes du projet de réforme des IUT venaient du Directeur, lui même!!!!

    Après cet épisode révolutionnaire en GEA et à l’IUT, nous reprîmes le chemin des cours et je reprenais ma casquette de délégué de promotion…Avec d’autres délégués de groupe nous avions remarqué qu’aucune salle n’était mis à disposition des étudiants pour travailler entre 12h et 14h ou quand il y avait des heures de libre et qu’ils étaient obligé d’aller à la cafétéria car la bibliothèque se trouvait trop loin du bâtiment des GEA (de l’autre côté du campus). Par ailleurs, pour les projets tuteurés, il n’y avait pas de lieu pour que les groupes se réunissent.

    Nous avons donc réclamé un lieu pour pouvoir travailler, et c’est là que je travaillais au corps mon père du matin au soir pour lui faire admettre et reconnaître de cette demande était légitime…cela n’a pas était évident au début car pour lui toute les salles étaient prises et utilisées…C’est alors qu’aidé des autres représentants des groupes, nous avons observé et cherché la salle la plus adaptée et la plus accessible à tous…C’est ainsi que lors du Conseil d’Administration suivant où était inscrit à l’ordre du jour cette demande de salle, nous sommes arrivés avec une proposition.

    Au rez-de-chaussée, une salle était très peu utilisée par une chargée de TD d’un autre département. Cette salle était très grande alors qu’au même niveau une salle plus petite mais suffisamment grande pour accueillir un petit groupe n’était jamais utilisée ! C’est ainsi que les représentants de la promotion GEA réussirent à obtenir une salle de travail, une salle de permanence…dans le bâtiment des GEA.

    A l’I.U.T de La Garde, il y avait une tradition de partir une semaine au ski étudiant et professeur durant une semaine. Suite à ce mouvement de grève du début d’année universitaire des liens avec étaient crées entre les différents départements et nous avions décidé de partir tous ensemble. C’est ainsi que les GEA, les GE, les GM partirent pendant une semaine à la montagne ! Nous avions négocié un centre de vacance tout entier à La Foux d’Allos, avec le téléski pour rejoindre la station sur le pas de la porte, au pied du lit !!!!

    Mais ce que les professeurs ne savaient pas c’est qu’avec tous les délégués, nous avions concocté un programme d’animation chaque soir avec des jeux, en mélangeant étudiants et professeurs ! J’avais proposé d’organiser pour celles et pour ceux qui étaient intéressés une grande chasse au Dahu, le même soir où devait se dérouler des jeux olympiques particuliers avec épreuve de « Pastaga », de danse collective et de jeux d’adresse !...un programme de sport d’hiver palpitant…les skis n’étaient pas encore parabolique mais certains arrivaient à tourner facilement les lendemains de fêtes !!!!

    C’est au cours de ces séjours que nous avons bien rigoler, pour une fois avec notre professeur de mathématiques financières et de fiscalité !!! Apparemment ces deux là avaient déjà de l’expérience de séjours étudiants à la neige, et à l’heure de l’ « apéro », il fallait s’y mettre à plusieurs pour les suivre ou pour essayer de rivaliser avec eux !!!^^

    Ces séjours de ski mis à part les soirées de fête étaient très importants car des liens se créaient  entre les enseignants et les étudiants. Certains de mes camarades de promotions m’avouant découvrir que les professeurs étaient de bon vivant et des déconneurs en dehors des cours…

    Après ces moments partagés les rapports entre professeurs et étudiants étaient très différents…

    En cours d’Economie, je confrontais mes idées avec celles du professeur très souvent car je n’étais pas d’accord avec lui ! Surtout lorsqu’il affirmait que l’être humain se réduisait à un agent producteur et consommateur ! Très vite cet enseignant et moi n’allions pas devenir très copain…Il voulait que j’apprenne son cours et le connaisse par cœur, et moi, je ne voulais pas apprendre sans comprendre, surtout si je n’étais pas convaincu de ces affirmations…et je ne cessais de lui rétorquer durant toute ma première année que je n’étais pas un perroquet !!!

     

     

    ….à suivre…..

    « Qu’est devenu mon pays La France ?Naufragé à Porquerolles... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :