• La Fin du Bal (Vladimir Vissotsky)...

    le vol arrêté

    comme le fruit tombé sans avoir pu mûrir
    la faute à l'homme la faute au vent
    comme l'homme qui sait en se voyant mourir
    qu'il n'aura plus jamais de temps
    un jour de pluie il aurait dû chanter
    faute au destin faute à la chance
    faute à ces cordes qui s'étaient cassées
    son chant s'appellera silence
    il peut toujours le commencer
    nul ne viendra jamais danser
    nul ne le reprendra en chœur
    il n'aura jamais rien fini
    à part cette blessure au cœur
    et cette vie

    pourquoi j'voudrais savoir pourquoi pourquoi
    elle vient trop tôt la fin du bal
    c'est les oiseaux jamais les balles
    qu'on arrête en plein vol

    comme ces disputes commencées le soir
    faute à la nuit faute à l'alcool
    et dont il ne restera rien plus tard
    que quelques mégots sur le sol
    il aurait tant voulu frapper pourtant
    faute au couteau faute à la peur
    il n'aura fait aucun combat au sang
    juste le temps d'un peu de sueur
    lui qu'aurait voulu tout savoir
    il n'aura même pas pu tout voir
    lui qui avait la mort au corps
    pour la seule qu'il aurait gardée
    il a rendu sa barque au pauvre
    sans l'embrasser sans la toucher
    juste y penser
    jusqu'à la mort

    pourquoi j'voudrais savoir pourquoi pourquoi
    elle vient trop tôt la fin du bal
    c'est les oiseaux jamais les balles
    qu'on arrête en plein vol

    il écrivait comme on se sauve d'un piège
    faute au soleil faute aux tourments
    mais comme il prenait pour papier la neige
    ses idées fondaient au printemps
    et quand la neige recouvrait sa page
    faute aux frimas faute à l'hiver
    au lieu d'écrire il essayait courage
    d'attraper les flocons en l'air
    mais aujourd'hui il est trop tard
    il n'aura pas pris le départ
    et son souvenir ne sera
    que la chanson d'avant la lutte
    et l'évadé qui n'aura pas atteint son but

    pourquoi j'voudrais savoir pourquoi pourquoi
    elle vient trop tôt la fin du bal
    c'est les oiseaux jamais les balles
    qu'on arrête en plein vol
    c'est les oiseaux jamais les balles
    qu'on arrête en plein vol

    (chanson chantée en français par V.V.)

     

    Marina Vlady et Vladimir Vissotski

    Ce poète a chanté de nombreuses chansons en français

    je vous invite à découvrir cet homme au travers ces textes magnifiques!

    (je suis d'ailleurs à la recherche de certaines de ces chansons en français)


  • Commentaires

    1
    french bastard
    Lundi 5 Octobre 2009 à 21:05
    salut amigo
    j'ai des tonnes de mp3 en russe si tu veux..

    powermac1@aliceadsl.fr
    2
    vladi_elena
    Mercredi 5 Mai 2010 à 13:44
    Ses chançons mes faire envie de etre mieux comme personne.
    3
    benjiloone
    Vendredi 4 Mai 2012 à 20:51
    Nul ne le reprendra en CHOEURA part cette blessure au COEURIl a un accent mais faut quand même réfléchir il a rendu sa barque au PORTCelle la reste la meilleur
    Merci !
      • jflou83 Profil de jflou83
        Samedi 5 Mai 2012 à 09:57
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :