• Le temps, sans toi…

    Le temps, sans toi…

     

     

    Chaque jour, je me réjouis de plaisir de te lire,

    Tes messages si doux me procurent tant de joie !

    Et chacun des signes que j’aime échanger avec toi,

    Ces petits riens qui suscitent lentement le désir…

     

    Chaque heure à partager et à apprendre à s’aimer,

    Nous rapprochent malgré les kilomètres, les années.

    Et l’idée de pouvoir un jour prochain te rencontrer,

    De pouvoir enfin passer du rêve à une si belle réalité !

     

    Chaque seconde nourrit l’envie de mieux te découvrir,

    Pour te comprendre et pour savoir te faire toujours sourire.

    Tu as un si jolie regard, qui pétille lorsque tu es heureuse,

    Et tu rayonnes et tu ensoleilles la vie de ceux qui te croisent.

     

    Mais parfois ton  long silence inquiète et interpelle,

    Ces moments creux, ces vides sont tellement cruels.

    Sans toi, le temps d’un battement d’aile d’un papillon,

    Au regard du temps, suffit à obscurcir mon horizon.

     

     

    Jean François LOUBET

    « Michel SERRES...Chapitre VIII: La Grande Cité... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :