• Ma Vallée

    Ma Vallée,


    Depuis longtemps mes douces et vertes années,

    Je viens dans ces montagnes d’Ariège adorée,

    Garder les vaches, les moutons en liberté

    Vivre avec ces gens authentiques et vrais…


    Dans ces vallons verts et escarpés, et encaissés,

    De nombreux de ces villages anciens et oubliés.

    Attirent m’ont attention surpris et naïf de citadins,

    De la ville à la vallée, mon enfance a été imprégnée…


    La rivière coule lentement et nous abonde de frais,

    Et les enfants jouent sans danger, en totale liberté,

    Les chevaux viennent libres  parfois dans les près,

    Loin des estives et des contrées où les confiner…


    Les près où jadis je me promenais, deviennent forêt,

    Les moutons et les vaches ne sont plus libres d’errer,

    Mais mes vertes montagnes restent là bien plantées,

    Droites et fières comme un ariégeois libre en liberté…


    Jean François LOUBET


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :