• Qu’est devenu mon pays La France ?

    Qu’est devenu mon pays La France ?...

     

    Lorsque j’étais plus jeune sur les bancs de l’école publique, je découvrais avec admiration l’histoire de ce pays qui était le mien de Vercingétorix au Général De Gaulle, j’avais beaucoup de fierté d’être le futur citoyen d’un pays avec une aussi riche histoire !

    Je pense souvent à  Jean Baptiste Poquelin qui fût celui qui a semé les graines de la République avec ces pièces de théâtre. Je pense aussi à Jean De La Fontaine  qui avec ces magnifiques fables à susciter l’éveil et la réflexion parmi le peuple…

    Alors, j’ai grandi avec en tête ce patrimoine collectif si riche de tous ces hommes, ces libres penseurs critiques et éveilleurs de consciences…

    Je pense souvent aussi à tous ces hommes qui durant les heures sombres de l’occupation ont fait le choix de se battre pour défendre notre nation et nos valeurs républicaines et démocratiques…soixante dix ans après, que sont devenues ces principes humanistes ?

    Aujourd’hui cet Etat n’est plus le phare en matière d’humanisme dans notre monde moderne !

    Les Droits de l’Homme ne sont plus qu’un texte symbolique dont chaque article est allègrement détourné pour des raisons économiques ou financière, et cela est normal !

    Aucun citoyen n’est choqué que l’on préfère les profits aux droits humains, surtout en période de crise !

    Lorsque j’étais plus jeune, ce pays s’efforçait de rassembler et de permettre à chacun d’avoir une place dans la société, et l’intérêt général était une règle ! Mais les choses semblent avoir changé. Seule la considération des comptes en banque compte qu’ils soient placés en France ou à l’étranger !

    Notre République ressemble de plus en plus à une monarchie financière et économique, avec un désintérêt total pour la cohésion de la nation et du pays !

    A si seulement, Jean Jacques Rousseau pouvait voir ce qu’il est advenu de son Contrat Social et de toute ces valeurs…Ah si Diderot pouvait voir ce que les politiques ont fait de cette République et Démocratie qu’il a tant défendu ! Quant à Marat, aujourd’hui c’est évident qu’il n’oserait pas sortir de sa baignoire, non à cause de sa maladie, mais par dégoût et déception !

    J’étais si fier de ce pays qui permettait à d’autres d’avoir un but, un référant en matière de Droit de l’Homme et de Démocratie…mais aujourd’hui, mon pays est juste un territoire sans âme et sans aucune aspiration…Le peuple comme au temps de Rome se contente de Coupe du Monde comme les jeux du Cirque de  l’époque de Caligula !

    Aujourd’hui ce beau pays semble avoir son avenir lié aux fluctuations boursières, et qu’importent les difficultés des gens et du peuple tant que le CAC40 reste maître de notre avenir !

    Le monarque qui ces dernières années a remplacé le Président, ne prends des décisions qu’en fonction des résultats boursiers et des placements financiers, et il ne faut surtout pas exprimer son mécontentement pour ne pas finir en cellule (heureusement la Bastille n’existe plus).

    Mais où est passé ma France, ce pays dont j’étais si fier !

    Ce pays qui était une référence en matière de Droit de L’homme, et d’humanisme !

    Où sont tous ces citoyens qui croyaient en ces valeurs ?

    Aujourd’hui je ne sais plus quoi penser de mon pays et surtout de ces pseudo-dirigeants qui n’ont aucun scrupule à bafouer les valeurs passées et à détruire les fondements de notre République, du moment qu’ils ont un billet d’avion pour les Seychelles ou les Caraïbes !

    Aujourd’hui lorsque l’on voit que le pouvoir en place va jusqu’à interdire les humoristes de s’exprimer, je prends peut être un risque à critiquer le comportement de notre nouvel Empereur et Monarque ! Mais je suis et je reste un homme libre ! Un véritable Ariègeois, défenseur de justice et d’égalité !

    Ce n’est pas un échantillon présidentiel, incapable de réflexion et accro aux valeurs boursières qui me fera peur ! C’est notre Président élu démocratiquement, et je suis le premier à dire que j’ai cru à sa sincérité de faire des réformes justes et nécessaires ! Mais comment croire à un homme qui n’a aucun intérêt, ni reconnaissance pour le peuple qui l’a élu !

    Notre pays a besoin de réformes mais pas des réformes bâclées ! Pas des réformes faites entre deux soirées mondaines, inondées de champagnes et de caviars pour faire plaisir à certains nantis!

    Lorsque le représentant d’un Etat méprise son peuple au point de préférer envoyer la police plutôt que de dialoguer, alors la dictature n’est pas très loin ! Après 1933 en Allemagne, les humoristes et les journalistes furent les premiers à aller dans certains camps spécialisés !

    Je veux quand même dire que je suis déçu par cet homme qui devait apporter un second souffle à notre pays. Je ne cache rien de mes idées et vous pouvez aisément lire, que je n’avais aucun a priori négatif  vis-à-vis de ce Président, au contraire !

    Certains projets annoncés semblaient fort intéressant ! Ensuite, les belles paroles ont disparu derrières les paillettes et les histoires d’un niveau de sitcom de seconde zone !

    Au départ le scénario de cet homme semblait être digne d’un Spielberg à l’arrivée on a une sitcom à la « Santa Barbara » !

    Mais aujourd’hui mis à part la destruction de notre nation et de tout ce qui fonctionnait encore en termes de cohésion, je ne vois rien de ces promesses électorales positives !

    La crise financière a bon dos pour masquer l’incompétence d’une équipe autour de ce nouveau Roi ou Empereur ! Son comportement est digne du plus mauvais des Bourbons !

    Mais où est passé ma République dont j’étais si fière ! Ma démocratie que j’aimais tant loin de ces considérations uniquement économiques !

    Jean François LOUBET

    « Ce 18 juin à Colombey-les-Deux-Églises...L’I.U.T. Gestion des Entreprises et Administration:.... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :