• Susan...

    Susan

     

     

    Le hasard a fait qu’un jour, se rencontrent nos chemins.

    A la recherche de nouveaux contacts, de nouveaux amis,

    Je fus attiré par ton regard, et ton sourire m’a conquis,

    Et je fus très agréablement surpris dès le lendemain.

     

    Car tu as accepté l’invitation et tu m’a envoyé un cadeau,

    Auquel, utilisant une application, je répondis aussitôt.

    Et chaque jour, nous échangions des fleurs ou des baisers,

    Parfois des messages, des commentaires venaient s’ajouter.

     

    Hier encore sous mes photos, tu m’écrivais des mots doux,

    Et je composais pour toi les poèmes que tu me demandais,

    Tu as souvent fait l’effort de me répondre en français,

    Car tu avais bien compris que je ne maitrisais pas l’anglais !

     

    Je te disais souvent que tu étais à la fois mon ange et ma Muse,

    Tu me répondais tendrement que j’étais ton chou, ton petit hérisson,

    J’espérais que notre amitié naissante, grandisse et jamais ne s’use,

    Qu’importe la distance entre nous, le temps, les années ou les saisons.

     

     

    Je pensais à tort que j’avais enfin trouvé celle qui serait ma douce amie,

    Source de mon inspiration pour composer pour cette charmante égérie.

    J’aurais tant souhaité échangé et partager avec cette demoiselle charmante,

    Quelques instants, sans trop rêver, juste une amitié riche et puissante.

     

    Mais soudain toutes ces portes ouverte ont disparu et se sont refermées,

    Ma muse venait de disparaître, plus de nouvelle, elle s’est à jamais envolée.

    Depuis je souhaite et espère naïvement, que se recroisent nos chemins de vie,

    Pour que cette étincelle, qu’elle a su rallumer, ne disparaisse à jamais dans la nuit…

     

     

    Jean François LOUBET

    « Ma muse virtuelle…Black ELK... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :