• Ami qui nous a quitté

     

    Et encore demain un triste matin

    Où tu vas te dire qu’il est bien loin,

    Ce temps où tu me tenais la main,

    Quand nous marchions sur ce chemin.

     

    Chaque jour, ton absence est lourde et pesante,

    Que les images du passé reviennent incessantes,

    Tous les moments forts que nous avons partagés,

    Tous ces échanges si vrais durant tant d’années.

     

    Tandis que lentement le temps s’écoulait,

    Nous ne saurons sans doute jamais,

    Pourquoi un jour il a été décidé,

    Que tu devais pour toujours t’en aller.

     

    Alors je serais seul demain matin,

    A aller me promener sur ce chemin,

    Les mains dans les poches, sans parler,

    Marcher et se souvenir de notre amitié.

     

     

    Jean François LOUBET


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique