• "La nature crée des différences,

    la société en fait des inégalités"

    Tahar Ben Jelloun


    votre commentaire
  • Monsieur Le Président de La République,

    Je me permets d'attirer votre attention sur la situation des Kurdes au Proche Orient, et notamment en Syrie, en Irak et également en Turquie!

    Depuis de très nombreuses années l'Occident a promis de soutenir ce peuple face aux oppressions dont il était victime. Vous n'êtes pas censé ignorer que depuis la première guerre du golfe en 1990 contre le dictateur Saddam Hussein, La France et d'autres pays ont fait des promesses à ce peuple.

    Mais aucunes de ces promesses n'ont jamais été tenues!

    Et pourtant, ce peuple a toujours combattu pour défendre la liberté et la démocratie!
    Ces derniers mois, les combattants kurdes ont prouvé une fois encore leur attachement à la lutte contre l'obscurantisme!!! Et de nombreux combattants kurdes ont payé de leur vie ce combat contre DAESH!

    Aujourd'hui Monsieur ERDOGAN que vous avait reçu se livre à une véritable extermination des kurdes, bafouant le Droit International !!!!
    Et je suis surpris du silence et l'inaction de notre pays, La France pour défendre le peuple Kurde!!!!

    Monsieur Le Président, je vous demande d'intervenir pour que cesse le massacre d'une population qui a toujours été fidèle aux principes de démocratie et de liberté!

    Je vous remercie de l'attention que vous porterez à ce message ...

    Bien Cordialement

    Jean François LOUBET


    votre commentaire
  • chère petite Kurde,

    Depuis la jolie chanson de notre Pierrot national en 1992, rien n'a changé!
    Ton peuple reste et continue d'être toujours persécuté depuis tant d'année.
    Quelque soit le pays ou le régime politique tes proches continuent de mourir,
    Hier en 1988 le massacre d'Anfal, avec le gazage de ta population
    Hier en 1990, ces gens d'occident te promettaient un meilleur avenir,
    Mais comme d'habitude les promesses ne restent que de grandes illusions!

    Comment continuer à croire dans cette absence de Droit International,
    Continuer à écouter ces parleurs venus d'occident, toujours menteurs
    Que penser de pays qui avait promis de vous protéger face au mal
    Comment écouter ces gens qui laisse la mort détruire notre bonheur...

    Mes frères sont mort en Syrie pour lutter contre la haine, le terrorisme,
    Les enfants de mon village ne dorment plus et se préparent à lutter
    Depuis 1990, notre peuple a donné et a lutté à vos côtés pour la paix
    Pour exister et être reconnu comme un véritable peuple face à l'obscurantisme.

    Aujourd'hui malgré les efforts de mon peuple Kurde, nous sommes abandonnés
    A nouveau nos alliés nous abandonnent pour défendre leurs seuls intérêts!
    Les jeunes hommes de chez moi avaient décidaient de défendre la liberté
    Pour protéger vos belles idées de Droit de L'homme, et de respect!

    Aujourd'hui vous laissez, sans réagir, les dictateurs nous exterminer,
    Vous permettez à nouveau à mon peuple de mourir dans l'indifférence,
    Alors que nous avons montré et respecté toutes vos exigences,
    Petite Kurde, je ne sais pas pourquoi encore vous nous abandonnez

    Jean François LOUBET




    votre commentaire
  •    
       Voilà le message que je viens d'adresser à notre Président de La République

    "Monsieur Le Président de La République,

    Je me permets d'attirer votre attention sur la situation des Kurdes au Proche Orient, et notamment en Syrie, en Irak et également en Turquie!

    Depuis de très nombreuses années l'Occident a promis de soutenir ce peuple face aux oppressions dont il était victime. Vous n'êtes pas censé ignorer que depuis la première guerre du golfe en 1990 contre le dictateur Saddam Hussein, La France et d'autres pays ont fait des promesses à ce peuple.

    Mais aucunes de ces promesses n'ont jamais été tenues!

    Et pourtant, ce peuple a toujours combattu pour défendre la liberté et la démocratie!
    Ces derniers mois, les combattants kurdes ont prouvé une fois encore leur attachement à la lutte contre l'obscurantisme!!! Et de nombreux combattants kurdes ont payé de leur vie ce combat contre DAESH!

    Aujourd'hui Monsieur ERDOGAN que vous avait reçu se livre à une véritable extermination des kurdes, bafouant le Droit International !!!!
    Et je suis surpris du silence et l'inaction de notre pays, La France pour défendre le peuple Kurde!!!!

    Monsieur Le Président, je vous demande d'intervenir pour que cesse le massacre d'une population qui a toujours été fidèle aux principes de démocratie et de liberté!

    Je vous remercie de l'attention que vous porterez à ce message ...

    Bien Cordialement

    Jean François LOUBET"


    votre commentaire
  • Plus de 40 ans ont passé depuis ces années passées à Abidjan, entre 1975-1977!
     
    Mais je ne t’ai jamais oublié mon ami Kalifa!
     
    Nous n’étions tous les deux que des petits hommes en devenir, et une rencontre entre deux monde venait de se produire...Toi, un petit ivoirien et moi le fils de professeur coopérant dans ton pays!
     
    Ton père était notre gardien de notre maison et je le remercie encore d’avoir tué le serpent qui avait élu domicile dans le jardin...et toi, tu étais mon ami!
     
    Mais nous ne savions pas que dans ce monde d’adulte, des codes imbéciles et des principes coloniaux subsistaient encore au temps de la coopération!
     
    Tu vivais avec ton père dans notre garage, et je n’avais pas le droit de te faire entrer dans la maison. Je me souviens encore de la réaction de ton père lorsque j’avais pris mes couvertures pour dormir avec toi dans le garage!!!!...il ne fallait pas mais pourquoi?...nous étions amis....
     
    Je me souviens que grâce à toi j’ai pu rencontrer d’autres gamins Ivoiriens et j’ai pu être initié à la chasse aux serpents....mangé dans une gamelle à la main, sans fourchette ni couteau, et rigoler de choses simples...Tu étais mon ami....
     
    Mais malheureusement, je suis reparti pour la France et je t’ai abandonné....Mais quand on a 7 ans, on a pas le choix que de suivre ses parents...Je me rappelle encore ce dernier jour où je t’ai vu devant l’entrée de notre maison à Cocody....Je t’ai laissé tous mes jouets, et à 7 ans c’est un geste qui compte!...et j’ai surtout pleuré car je savais que plus jamais nos chemins ne se recroiseraient....
     
    Je pense encore plus de 40 ans après à toi....Mon ami, je ne saurais jamais ce que tu es devenu, ni même si tu es toujours de ce monde...mais tu resteras dans mon coeur, mon ami Kalifa....
     
    Pourquoi écrire ce texte au sujet de Kalifa BAKO plus de 40 ans après? Parmi tous ces migrants qui cherchent une vie meilleure en Europe, peut-être qu’il est là, mon ami Kalifa......
     

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires